ÉCONOMIE

L’attraction du parc

La population du parc naturel régional des Landes de Gascogne a doublé depuis sa création en 1970, en particulier ces 20 dernières années.

25 juillet 2019
______

Selon les chiffres que vient de publier l’Insee, ses 52 communes comptaient, en 2015, 86 600 habitants, dans 43 200 logements (soit 2,7 fois plus qu’en 1970). Le tout sur 3 500 km2 sur les Landes et la Gironde, dont 84% de forêts et de milieux semi-naturels.

Une croissance « beaucoup plus marquée que dans les 10 autres parcs naturels régionaux (PNR) à dominante périurbaine et que dans le reste de la région », observe l’institut de la statistique. Cet élan démographique est porté par de nombreux arrivants attirés par la proximité des grands pôles d’emploi de Bordeaux et de La Teste-de-Buch/Arcachon. Il aurait ainsi généré, entre 1999 et 2015, l’équivalent de huit nouvelles résidences principales sur 10, essentiellement au nord du parc (Le Teich, Audenge et
Mios). La partie landaise au sud, reste, en revanche moins urbanisée et moins peuplée.